Le grenelle de l'environnement encourage les investisseurs immobiliers à repenser leurs stratégies d'acquisition et de gestion. Parmi eux, les SCPI, des véhicules d'épargne 100% immobilier qui proposent un revenu réguilier d'environ 5% par an et qui voient l'émergence de nouvelles SCPI dites environnementales.

La SCPI PFO2 figure dans ces fonds. Créée en 2008 et gérée par Perial, cette SCPI propose une stratégie qui vise à réduire les consommations d'eau et d'énergie sur les immeubles acquis. A la suite d'un audit énergétique, la SCPI met en place un programme de réduction de charges avec des travaux de remise aux normes et la sensibilisation du locataire, par un bail vert. Les économies attendues peuvent parfois atteindre 40% de la consommation initiale. Mieux, en période de crise, ces bureaux trouveront plus facilement preneurs dans la mesure où les sociétés visent à réduire leurs dépenses. Enfin, la valorisation de l'immeuble peut être espérée plus résistante car l'occupation des lieux serait plus régulière.

Une solution à étudier dans un contexte patrimonial où l'épargne est peu rémunérée et en quête de solutions alternatives.